Le ciel est ouvert

INTERKULTUR: un « Global Player » de la musique chorale

Suspenses et acclamations, triomphes et larmes de joie, l’ivresse du succès au sein de son équipe et un bain dans l’atmosphère grandiose de la salle – « Heaven is open » s’intitule le titre correspondant au film sur les « World Choir Games » (Olympiades chorales mondiales). Ce que des milliers de jeunes vivent lors du plus grand concours choral du monde va au-delà de la joie du chant. Ils partagent, tous, des moments inoubliables de grandes émotions et de fascination : la rencontre de différentes cultures de la terre sur les ailes de la musique.

INTERKULTUR est l’institution qui rend tout cela possible et qui s’est fixée comme objectif de rassembler des personnes de tous les pays, de toutes les cultures et de toutes les opinions du monde dans le cadre d’une compétition chorale pacifique. Günter Titsch, celui qui donna vie à l’association en 1988 avec le 1er concours choral international à Budapest, était, dès le départ, convaincu que son idée avait le pouvoir d’édifier « des ponts de rencontre ». L’enthousiasme pour les chants choraux, en tant qu’élément unificateur, fait disparaître les préjugés, ouvrent les yeux et les portes de l’amitié et crée, sans directive et idéologie, une communauté vivante et pacifique au-delà de la musique. C’es ainsi qu’INTERKULTUR est très vite devenue la top-adresse pour les grands évènements musicaux dans un cadre global – allant du chœur jusqu’aux ensembles et groupes de danse folklorique. Font partie de l’association non seulement des hautes personnalités de la Culture, de l’Economie et de la Politique de beaucoup de pays, mais avant tout des chœurs, des orchestres, et groupements d’associations et institutions culturelles : dans le « council of the World Choir Games », une sorte d’ONU des chants choraux, figurent des représentants de plus de 90 pays. Ils ne représentent pas moins de 120 000 chœurs avec 4,8 millions de chanteurs du réseau mondial d’INTERKULTUR. Avec des bureaux et des représentants dans beaucoup de pays, l’association est présente dans le monde entier et est soutenue par les ministères de la culture, les villes et de nombreuses autres institutions.

Une « marque de qualité » pour fair-play et qualité

Les World Choir Games – orientés sur l’idée olympique antique – sont au centre des évènements d’INTERKULTUR. Ils ont lieu tous les deux ans et, toutes les fois, dans de nouvelles villes-partenaires. Comme en sport, les chanteurs défendent leur nation, dans à peu près une 20aine de disciplines différentes, pour la médaille d’or, d’argent et de bronze mais avant tout pour la récompense tant convoitée « Champion des World Choir Games ». Qu’il s’agisse de chœurs d’enfants, de chœurs féminins ou masculins, de groupes folkloriques, de Jazz et Gospel – tous sont jugés de manière impartiale et objective par un jury international. Celui-ci se base sur un système d’évaluation précisément structuré, qu’INTERKULTUR a développé pendant de nombreuses années sous la marque de qualité « MUSICA MUNDI » et qui garantit haute qualité et fair-play. Cependant, les évènements ne sont pas seulement pour les chœurs de haut niveau. Ils sont également ouverts à tous les chœurs de base musicale. Jusqu’à présent ont participé aux 125 réunions chorales d’INTERKULTUR, près de 6.600 chœurs, avec près de 290.000 de musiciens venant d’une 100aine de nations.

Un ancien art renaît

Aucun doute, chanter dans un chœur, une des plus anciennes traditions musicales du monde, devient de nouveau à la mode : 70 pour cent des participants des derniers World Choir Games avaient moins de 27 ans ! Les jeunes découvrent – souvent soutenus par des chanteurs expérimentés – un monde des chants choraux nouveau et varié : gai, ouvert, enthousiaste, ainsi que la joie incommensurable de l’expérience en équipe. Les plateformes chorales internationales, qu’INTERKULTUR propose aux chanteurs, accueillent ce développement : Les clichés et les réticences s’évaporent littéralement dans les airs. Lors des concerts de rencontre, des concours et festivals grandissent le respect et la connaissance des autres cultures et contribuent ainsi à une nouvelle qualité d’un avenir commun dans un monde se rapprochant de plus en plus.

Le succès des chanteurs – un bénéfice pour tous

Bien entendu, l’activité d’INTERKULTUR ne se limite pas aux World Choir Games. A côté d’une multitude de concours et festivals régionaux, l’association organise également des évènements continentaux tels que les « European and Asian Choir Games » (Olympiades chorales européennes et asiatiques). Evolution ultérieure et amélioration constante dans le sens des participants et des partenaires appartiennent à la même mesure de qualité assignée, car INTERKULTUR répond également du succès de ses partenaires sur les lieux des manifestations : Lors des « World Choir Games » à Graz, la ville et ses environs ont enregistré une excellente valeur ajoutée touristique. A cela s’ajoute un effet d’image de marque considérable au travers de la couverture et l’attention médiatique internationale.

Pendant qu’INTERKULTUR, avec des évènements en Allemagne, Autriche, République de Corée, Indonésie, Israël, Italie, Malte, République tchèque, Suède, Hongrie, Chine et aux Etats-Unis devient un acteur évident dans les échanges culturels internationaux et se glisse de plus en plus dans le champ visuel de la scène publique, le fondateur a déjà une autre vision : Président Günter Titsch souhaite que la compétition chorale, inspirée des pensées olympiques, et l’olympiade des sportifs s’unissent et qu’elles puissent avoir lieu au même endroit. En effet, les deux idées portent le même idéal : la lutte pour les lauriers du vainqueur dans un combat juste et dans le respect mutuel, quelles que soient les origines et les idéologies. Une réunion de la jeunesse chorale et sportive du monde serait judicieuse et absolument envisageable – une utopie, presque réelle.